Logo privateaser

Les réservations de groupe sont de nouveau possibles. Nos lieux partenaires vous accueillent en toute sécurité : découvrez les mesures en place ici

Guide ultime de l'organisation d'anniversaire

Quelle chance. L’anniversaire le plus réussi de votre vie n’a pas encore eu lieu. Car cette année, la personne en charge de l’organisation ne sera autre que… vous-même. Et alors que vous sentiez déjà un frisson d’angoisse vous parcourir l’échine, Privateaser vous propose LE guide qui vous permettra de préparer le jour J dans le calme et la décontraction. C’est parti !

Réserver un lieu pour votre évènement avec Privateaser, c'est gratuit !
Guide

Étape 1 (J -60) : Se poser les bonnes questions pour organiser son anniversaire


Installez-vous confortablement dans votre canapé, crayon et carnet à la main. Répondez ensuite à ces quelques questions, qui vous feront gagner un temps précieux par la suite.


1) Quelle date pour fêter son anniversaire ?


Celle de votre jour de naissance ? Vous fêtez vos 30 ans ? Symboliquement, d’accord, mais tout n’est pas si simple. Car évidemment, le week-end reste la meilleure option afin que tout le monde se sente libre de rentrer (beaucoup) plus tard qu’en semaine. Si la plupart de vos invités ont des enfants, il importe d’éviter les périodes de vacances scolaires, ainsi que tous les ponts et jours fériés, sous peine de vous retrouver avec de nombreux absents partis prendre le large. Le choix de la date est donc LA priorité numéro 1 avant de définir le reste, car vous allez devoir prévenir vos invités le plus en amont possible. Par conséquent : Save The Date !


2) Combien d’invités…et lesquels ?


Le nombre d’invités va dépendre de la superficie du lieu choisi, ou l’inverse ! Sachant que l’on compte généralement 1m2 pour chaque personne, voire 2m2 si vous prévoyez de danser jusqu’au bout de la nuit pour votre anniversaire. Pour éviter de vous retrouver à l’étroit avec le mauvais casting, procédez avec méthode pour constituer votre liste de convives (à détruire après coup, histoire de ne vexer personne). Muni de votre répertoire, faites un premier tri en trois catégories :



  • Premier cercle : votre clan le plus proche, sans qui la fête n’aurait pas la même saveur

  • Deuxième cercle : famille, amis à qui vous vous devez de renvoyer une invitation à leur anniversaire, mariage, etc.

  • Troisième cercle : amis moins proches, collègues, personnes avec qui vous souhaitez renouer après une longue absence (ce peut être l’occasion ou jamais)


Une fois cette pré-liste établie, demandez-vous si vos invités sont compatibles entre eux, et surtout avec le thème de la soirée. Il n’est pas certain que votre grand tante se sente à l’aise au milieu de jeunes gens survoltés, ni que votre conjoint soit ravi de se retrouver face à vos premiers amours de vacances.


3) Quel budget pour son anniversaire ?


Bien que l’idée de se plonger dans les chiffres soit peu raccord avec votre envie de faire la fête, préparer un budget en amont vous permettra tout simplement de ne pas la gâcher, et d’en profiter un maximum. La première étape consiste à déterminer une somme maximale à ne pas dépasser, en fonction de vos économies, ainsi que de votre souhait (ou non) de voir les choses en grand. Vous pourrez ensuite confronter ce budget aux différents postes de dépense incontournables, à savoir :



  • Le lieu : privatisation entière ou partielle d’un bar

  • La nourriture et les boissons : achetées sur place ou rapportées, nous reviendrons sur ce point plus tard

  • Décoration : fleurs, ballons, guirlandes, affiches, confettis

  • Équipement : sono, vidéoprojecteur, machine à popcorn, stand de barbe à papa, appareils photos jetables

  • Animation : micro, bar à karaoké, photobooth

  • Autres dépenses : achat d’une tenue, rendez-vous chez le coiffeur…


Faites une estimation du montant maximum à mettre pour chaque catégorie (un simple tableau Excel peut s’avérer utile). Comment ? Tout simplement en cherchant sur Internet par mot clé et nom de ville, afin d’avoir au moins un ordre de grandeur des prix pratiqués. Par exemple “bar anniversaire paris” ou “bar anniversaire lyon”Il ne s’agit pas de prendre de décision à ce stade, mais certains tarifs vont être amenés à réorienter certains de vos choix. Votre budget est un peu ric rac et vous cherchez plutôt un bar pas cher à Paris ? Tant mieux, le DIY est à la mode ! Voici quelques astuces pour faire des économies sans en avoir l’air :



  • Pour la déco, faites dans la simplicité : petites bougies achetées en lot chez IKEA (2,99€), guirlande de guinguette chez Lights4fun (9,99€), bouquets de feuillages cueillis dans le jardin de vos parents, machine à popcorn sur Zilok (10€ les 24h)… Effet garanti !

  • Pour la partie nourriture : un candy bar délicieusement régressif avec des bonbons achetés en vrac sur 123 Bonbons, une thématique Top Chef où chacun amène son plat signature, des planches de charcuterie et fromage négociées en amont avec le propriétaire du bar… Si vous souhaitez apporter votre nourriture, n’oubliez pas de vérifier que le bar accepte bien que l’on amène sa nourriture.

  • Pour la partie boisson : un cocktail unique préparé par vos soins grâce à 1001 Cocktails, des bouteilles de pétillant naturel plutôt que du champagne pour des prix défiant toute concurrence et maux de tête sur Vins chez Nous ou directement chez un caviste. Ou si vous ne souhaitez pas réaliser vos propres cocktails, nous avons sélectionné pour vous les bars à cocktails pour anniversaire à Paris.

  • Pour les animations, il est tout à fait possible de se montrer créatif à peu de frais : montez un stand de tatouages éphémères (commandés à partir de 1,90€ sur Mon Petit Tatouage), demandez à un ami de mettre ses talents de lecteur de tarot à disposition, composez vos propres playlists et passez-vous des services d’un Dj et réservez un bar anniversaire où l’on peut mettre sa propre musique.

  • Pour votre tenue d’anniversaire, il est désormais possible de ne plus se ruiner pour une tenue que vous ne porterez qu’une seule fois, en louant les vêtements et accessoires de vos rêves le temps d’une soirée sur Dresswing.


Pensez aussi au pot commun ! Vos invités peuvent tout à fait comprendre qu’une petite cagnotte puisse être lancée en amont de la fête : Le Pot Commun, Leetchi ou encore Paypal (100% gratuit), vous avez l’embarras du choix.


4) A la maison ou dans un bar ?


La localisation est un des critères les plus importants à prendre en compte. Lorsque vous serez sur le point de choisir un bar à privatiser, assurez-vous qu’il soit assez central pour que tout le monde puisse y accéder facilement et ne se décourage pas au dernier moment. Et gardez en tête qu’en choisissant un lieu difficilement accessible en transport en commun, vous imposez à vos invités un surcroît de logistique (co-voiturage, nuit sur place). La superficie a aussi son importance et ce n’est pas dans votre studio au 6 ème étage sans ascenseur que vous allez pouvoir inviter tous vos amis. Vous avez beau adorer votre petit bar-QG quotidien en bas de la rue, soyons réalistes, il faudra dans ce cas revoir à la baisse le nombre de convives. Faites d’ores et déjà plusieurs scénarii en fonction du nombre de personnes qui répondront présents (fourchette haute et fourchette basse).


5) Quel type d’événement ?


Si organiser une soirée qui promet de durer jusqu’au bout de la nuit apparaît comme une évidence, il serait dommage de négliger d’autres formats tout aussi festifs : un déjeuner dominical revisité, un brunch qui s’éternise, un goûter qui vous rappellera vos années de maternelle, un apéro dînatoire afin que tout le monde puisse rentrer avant minuit… Avec à la clé un effet de surprise qui vous démarquera à coup sûr du reste de votre entourage.


6) Quelle ambiance ?


Un conseil, ne cherchez pas à aller contre votre nature. Organiser un événement qui vous ressemble et au cours duquel vous êtes certain d’être à l’aise reste une priorité. Si vous êtes plutôt timide, optez pour une ambiance intimiste dans un bar cosy(repas, musique de fond pour permettre aux gens de discuter, etc.). Si à l’inverse vous êtes plutôt du genre exubérant, choisissez un thème qui vous garantira d’être au centre de l’attention : bar inattendu, playlist rétro, activité insolite… La liste des possibilités est quasiment infinie. En panne d’inspiration pour trouver le bar et le thème qui vous correspondent ? Envie de surprendre tout le monde ? Les idées originales ne manquent pas : bar à pétanque, péniche, location de limousine…


Découvrez nos listes de bars originaux à Paris, boîtes de nuit privatisables à Paris, havres de paix 100% confort


7) Faire appel à des proches pour les préparatifs : bonne ou mauvaise idée ?


Que vous aimiez ou non le travail en équipe, vous êtes en train de réaliser que l’organisation d’un anniversaire à la hauteur de votre ambition demande une somme d’énergie considérable. Pourquoi ne pas demander de l’aide à vos proches ? Tournez-vous en priorité vers un membre de votre famille ou un ami dont vous connaissez les talents d’organisateur, de boîte à idées, de bon bricoleur ou de gestionnaire. Pour que l’organisation ne vire pas au cauchemar, il importe de bien s’entourer, et de ne pas choisir uniquement vos co-organisateurs à l’affect, mais bel et bien en fonction de leurs compétences, et surtout en fonction de vos besoins. C’est le moment de constituer plusieurs équipes : préparation et transports des boissons et plats, accrochage des décorations, finalisation des playlists


En + : comment gagner beaucoup de temps sur de petites choses ?


Tout cela vous paraît insurmontable ? Pas de panique. Pour vous faire gagner en temps et en efficacité, voici quelques outils simples et efficaces pour vous organiser au mieux, voire même de prendre goût à votre rôle de birthday planner.



  • Todoist : listez vos tâches par catégorie, programmez des rappels, partagez tout ou partie de vos to do’s avec d’autres personnes

  • Splitwise : une appli de partage des dépenses qui peut s’avérer très utile en cas de partage des frais, et éviter de petits conflits inutiles

  • Shindyme : voilà enfin une appli qui met au casse-tête du qui ramène quoi.


Étape 2 (J -30) : Passer à l’action


Maintenant que les contours de l’événement se dessinent, il est temps de se lancer dans la partie la plus stimulante de ce marathon (presque) gagné d’avance.


1) Créez un événement et lancez les invitations


La création d’un événement Facebook reste encore la façon la plus simple et la plus instinctive de prévenir vos invités. Choisissez un visuel et un intitulé qui attirent l’œil (en restant explicite pour ne pas risquer de créer de confusion), rédigez un texte simple à l’attention du groupe, mentionnez la date et l’heure, et n’hésitez pas à indiquer si le bar reste encore à définir. Assurez-vous que l’événement est bien privé, et conservez la liste des invités visible de vous seul afin de vous épargner d’éventuels incidents diplomatiques. En revanche, attention à tous ceux qui ne sont pas (ou plus) des afficionados des réseaux sociaux. Pour limiter au maximum les oublis et autres doublons, éviter de démultiplier les canaux d’invitations et de relances. Rien de pire que de devoir suivre simultanément plusieurs listes sur Facebook, boîte mail, WhatsApp ou sms. Heureusement, il existe des moyens d’arriver à vos fins sans risquer de manquer votre cible. Des plateformes telles que Dooliz vous permettent de prévenir toute personne dotée d’une adresse email ou postale : importez vos contacts, personnalisez vos invitations, envoyez-les par voie électronique ou par courrier, suivez le nombre de personnes présentes, relancez en un clic… Le tout gratuitement.


2) Comment trouver le bar idéal ?


Le choix du bar où la fête sera organisée dépend de plusieurs critères. Organiser votre anniversaire à domicile peut vite apparaître comme la solution la plus simple et la plus bon marché, mais elle se révèle souvent être une fausse bonne idée : limitation drastique du nombre d’invités, nuisances nocturnes pour les voisins, dégâts accidentels, frais de ménage du lendemain… Pour plus de tranquillité, il est plutôt recommandé de privatiser un bar dédié - de façon intégrale ou seulement en partie afin de vous mêler aux autres consommateurs - d’autant qu’il est désormais possible de gagner un temps précieux via la plateforme de réservation en ligne Privateaser. En fonction des critères définis à l’étape 1, vous pourrez affiner vos recherches en fonction de plusieurs paramètres :



  • Type de bar : bar caché, bar branché, bar rooftop

  • Nombre d’invités minimum/maximum

  • Localisation, à l’aide d’une carte interactive

  • Prix des consommations, pour éviter les mauvaises surprises

  • Heure de fin de soirée (indispensable pour d’ores et déjà songer à un plan B)

  • Type de restauration : tapas, planches, cocktails, entrée plat dessert ou possibilité d’apporter nourriture, boisson et gâteau

  • Ambiance : calme, animée ou survoltée

  • Petits extras : terrasse, baby foot, écran de projection ou karaoké


N’hésitez pas à visiter plusieurs bars — pourquoi pas en compagnie d’une personne en qui vous avez toute confiance — afin de choisir l’endroit dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise. Il peut parfois s’agir d’un détail, d’une atmosphère, d’un premier contact particulièrement sympathique pour que vous jetiez votre dévolu sur un bar qui ne faisait pas partie de votre Top 5 initial ! Si vous pouvez vous le permettre, vous pouvez aussi voir les choses en grand. Il existe de nombreux bars d’exceptions ou tout simplement atypiques à découvrir : fêter son anniversaire sur un rooftop par exemple.


3) Boire & manger : faites les bons choix


Rien de plus effrayant que la perspective de manquer et de voir ses invités repartir le ventre vide. Quelle que soit l’option choisie en matière de lieu et de type de fête, le mot d’ordre serait donc : prévoyez large. Il vous faudra ensuite déterminer du temps (et de l’argent) que vous êtes prêt à investir.


Option 1 : choisir de passer par un traiteur


Le meilleur moyen de vous la couler douce reste encore de faire appel à un traiteur. Mais il faut être prêt à y mettre le prix, d’autant que l’offre étant très large, votre budget peut varier du simple au triple. Une simple recherche sur 1001 traiteurs vous donnera une idée du budget par personne et de ce que vous pouvez ou non vous offrir. Il existe par ailleurs plusieurs services de traiteurs en train d’émerger sur le marché de la livraison de petits plats. Vous pouvez désormais contourner les options trop classiques (et souvent plus chères) pour choisir de consommer éthique grâce aux Petits Cuistots, ou en passant par des producteurs locaux via Vélo du soir. Et pour faire preuve d’originalité, vous pouvez aussi décider de réserver un food truck à hotdogs grâce à Monsieur Saucisse, ou même inviter un chef à domicile sur La Belle Assiette.


Option 2 : faire confiance au bar qui vous accueille


Une autre option peut aussi consister à faire confiance au bar dans lequel vous organisez la soirée. S’ils ont l’habitude d’organiser ce genre d’événement, ils sauront sans doute vous aiguiller concernant les quantités à prévoir, les types de nourritures et boissons les plus appréciés, tout en s’adaptant au mieux à votre budget. Si vous ne parvenez pas à trouver de compromis, sachez que certains bars acceptent de vous voir ramenez tout ou partie de la nourriture et des boissons directement sur place, ce qui peut contribuer à faire baisser la note.


Option 3 : tout préparer vous-même


Si vous décidez de préparer vous-même votre repas de fête, il vous faudra anticiper un maximum afin de ne pas être pris au dépourvu. Sachez tout d’abord que l’on mange en moyenne 20% de plus lors d’une soirée qu’à l’occasion d’un repas classique. Voyez donc large en matière de proportions :



  • Apéritifs et amuse-bouche : 12 pièces par personne

  • Plats, cakes et salades composée : 1,5 portion par personne

  • Gâteau : 1,5 portion par personne

  • Boissons alcoolisées : 1,5 verre par personne et par heure

  • Boissons non alcoolisées : 15 litres pour 25 personnes

  • Cocktails fait maison : 8 litres pour 25 personnes


N’hésitez pas à demander de l’aide pour la préparation, et à choisir des plats pouvant être préparés la veille, afin de ne pas avoir à être dans l’urgence le jour J. Et le gâteau dans tout ça ? Enfin, n’oubliez pas l’essentiel : le gâteau ! Ici encore, vous pouvez décider de faire appel à votre pâtissier préféré, de le commander en ligne.


4) Pensez aux marques d’attention qui comptent


La soirée n’a pas encore commencé qu’il faut déjà penser au moment où les invités rentreront chez eux. Contrairement à ce que l’on croit, les petites marques d’attention et autres souvenirs à remporter peuvent grandement contribuer au souvenir impérissable que laissera votre anniversaire dans la mémoire de vos convives. Rien ne sert de dépenser des fortunes, il faut choisir à point : petites sucettes personnalisées à commander sur Babines, prendre une photo de chaque invité afin qu’il puisse repartir avec (et avec un petit mot de votre part, c’est encore mieux !). Sans compter que d’autres marques d’attention se révèlent aussi extrêmement précieuses : pensez à vous renseigner auprès de vos invités sur d’éventuels régimes spéciaux, allergies, ou tout autre motif qui vous permettra de faire en sorte que tout le monde puisse en profiter un maximum.


5) Les activités et animations


D’accord, la simple idée d’animations peut rappeler de douloureux souvenirs de club de vacances. Mais ce serait oublier qu’il en existe aujourd’hui de tout à fait alléchantes ! Si vous craignez de voir l’ambiance retomber au cours de la soirée, prévoyez quelques parades qui auront au moins le mérite de vous rassurer. Voici quelques exemples d’activités à l’efficacité redoutable — et auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé :



  • Disposez des appareils photos jetables un peu partout dans l’espace, et demandez à vos invités de prendre des clichés tout au long de la soirée. Une fois développées, ce sera là un excellent moyen de remercier vos convives d’être venus en les partageant sur la page de l’événement.

  • Montez un photobooth dans un coin : cadre en bois, moustache, perruque… Pensez aussi à un trépied, afin que le résultat final soit le plus « pro » possible.

  • Prévoyez le nécessaire pour un karaoké : rien de tel pour briser la glace une fois la soirée bien entamée. Si vous pensez que vos invités risquent de ne pas oser se lancer, pourquoi ne pas opter pour un blind test musical ?

  • Pensez à l’indémodable flash mob : une personne commence à danser, rejointe par une deuxième, puis une troisième, et ainsi de suite jusqu’à ce que tout le monde soit sur la piste !

  • Vous pouvez aussi organiser un jeu de piste pour votre anniversaire.


6) Le thème et les décorations


Prévoir un thème permet à tout le monde de se sentir immédiatement dans l’ambiance. Attention cependant à ne pas demander quelque chose de trop compliqué afin de ne pas risquer de décourager vos invités, ou de créer une soirée à deux vitesses. Une couleur, une décennie ou encore une simple lettre ont beau être de grands classiques, voilà des thèmes d’anniversaire qui laissent à chacun une certaine liberté, et promet à coup sûr quelques surprises… Si vous voulez être dans l’air du temps pourquoi pas tester un anniversaire écolo. La décoration de l’espace dépend grandement du lieu. Faites simple : quelques bouquets de fleurs, des ballons gonflés à l’hélium, pourquoi pas quelques photos accrochées aux murs… Éliminez un maximum les objets fragiles, car dans ce genre d’événements la casse est malheureusement un risque assez fréquent. Et pour le nettoyage du lendemain, trouvez de bonnes âmes pour vous aider.


7) Quelle musique ?


On touche ici au nerf de la guerre. Une playlist ratée, c’est la garantie de susciter frustration et absence d’enthousiasme chez ses invités. Si vous avez peur de vous tromper, demandez à un ami réputé pour ses talents de chauffeur de salle. Et attention aux petits malins qui tentent de monopoliser la sono au moment où la soirée aura atteint son climax. Vous pouvez choisir de préparer le terrain en amont grâce à Deezer ou Spotify, qui propose des playlists thématiques efficaces et sans prise de tête. Pensez à souscrire à l’offre Premium si vous ne voulez pas être interrompu par un spot de pub entre deux morceaux. Enfin, sachez qu’au-delà de 20 personnes, la chaîne ne suffit pas. Pour 30 à 40 personnes, il vous faudra prévoir 150 W de sono, et jusqu’à 300 W pour 70 à 80 personnes.


Etape 3 (J -7) : Penser aux derniers détails


Plus que quelques jours avant le jour J. C’est le moment de penser aux petits détails qui feront toute la différence


1) Anticipez les imprévus : quel plan B ?


Rien ne se passe jamais comme prévu, vous pouvez lire en détail notre article sur les erreurs à ne pas commettre lors d’un anniversaire. Parfois pour le mieux, mais aussi pour le pire. Une des choses les plus difficiles à anticiper étant la météo, assurez-vous d’avoir un endroit à l’abri au cas où la fête se déroule à l’extérieur, en terrasse ou sur un rooftop. Lorsque la fête bat son plein, il est possible de devoir faire face rapidement à de petits bobos : coupures, chutes, maux de tête ou de ventre… Pensez à prévoir une trousse de secours dans un coin de la salle, avec tout le nécessaire pour que la soirée se passe sans entrave. Le bar ferme et l’ambiance est à son maximum ? Vous pouvez toujours finir la soirée dans un appartement en compagnie des derniers irréductibles.


2) Faites une dernière relance


Une semaine avant l’événement, envoyez un message collectif de rappel à tous vos invités, en leur rappelant les détails nécessaires : date, heure, lieu, itinéraire, thème, tenue… Et tentez une dernière relance auprès de ceux qui n’auraient pas encore répondu présents. Si vous faites appel à un ou plusieurs prestataires, n’hésitez pas à les relancez par téléphone ou par mail afin de vous assurer qu’il n’y a pas eu d’oubli, souvent irrattrapable au moment où l’on s’en rend compte. Enfin, c’est le moment ou jamais de faire le point sur ce qu’il vous reste à accomplir. A ce stade, listez ce qu’il vous reste à faire et à acheter avant le Jour J.


En + : comment se préparer et être en pleine forme avant le jour J


Voilà deux mois que vous pensez à cet anniversaire en continu, et vous êtes sur les rotules. Il serait dommage de ne pas être en forme le jour J. Un conseil : ménagez-vous ! Une semaine avant la date fatidique, forcez-vous à ralentir. Faites de bonnes nuits de sommeil, évitez les excitants tels que le café, le thé ou la cigarette, modérez (voire supprimez) votre consommation d’alcool, et consacrez une après-midi entière à votre bien-être : spa, hammam, massage… Tout est permis. L’essentiel est maintenant de vous détendre, car la fête approche !


Étape 4 : Le jour J


Le jour tant attendu est enfin arrivé. Entre angoisse et excitation, vous ne savez plus où donner de la tête. Sachez pourtant que le plus difficile est derrière vous


1) Préparer le bar


Si vous êtes en charge de décorer l’espace, prévoyez un temps suffisant pour ne pas vous stresser inutilement. Assurez-vous que tout le matériel nécessaire soit bien sur place (appareils photos, guirlandes, ballons, fleurs…). Réceptionnez ce qui doit être livré, stockez nourriture et bouteilles au bon endroit et prêts à être disposé sur les tables dès l’arrivée des premiers invités.


2) Se préparer physiquement, et mentalement


Ne sautez surtout pas de repas, vous risqueriez de le regretter dans la soirée, où toute énergie sera bonne à prendre. Pensez à prendre un bon petit déjeuner, à ne pas lésiner sur les sucres lents et protéines, et pourquoi pas à prendre un café bien serré avant de partir. Prenez un peu de temps pour vous : coiffeur, maquillage, bain de mousse ou simple balade en plein air pour vous oxygéner. Une fois revêtu votre plus bel habit, n’hésitez pas à glisser une tenue de rechange dans votre sac. Tee-shirt, pull, pantalon, chaussures confortables… Il va falloir tenir jusqu’à la dernière minute, alors autant le faire dans les meilleures conditions. Pour vous mettre dans un état d’esprit optimal, écoutez plusieurs de vos morceaux préférés, regardez quelques sketches de votre humoriste fétiche, autorisez-vous une demi-heure de lecture ou de méditation, bref, relâchez la pression.


3) Accueillir les invités, et que la fête commence


Les invités arrivent. Prenez en considération que certains pourraient même être en avance. Afin de ne pas être pris au dépourvu, mettez une musique d’ambiance, sortez déjà les amuse-bouche, quelques bouteilles, et tenez-vous prêt à offrir à boire et à grignoter aux premiers arrivants. L’un de vos défis de la soirée consistera à vivre pleinement l’instant présent. Vous avez fait tout ce chemin pour offrir un moment inoubliable à vos proches, mais aussi à vous-même. Ne vous laissez pas atteindre par de petites frustrations passagères : il y aura toujours quelqu’un pour annuler à la dernière minute ou ramener un +1 que vous n’aviez pas prévu de voir. Tant pis, il est trop tard pour les regrets, et vous oublierez bien vite ces légers tracas pour ne vous souvenir que du meilleur.


Concentrez-vous sur ce que vous êtes en train de vivre, et bon anniversaire !

© 2014-2020 Privateaser SA – Tous droits réservés – Mentions légales

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic.
En savoir plus