Logo privateaser

Nos établissements partenaires sont heureux de vous accueillir à nouveau dans le respect des règles sanitaires.

Guide ultime de la réservation de restaurant

Un restaurant n’est pas qu’un lieu réservé aux amoureux transis ! À bas les clichés !

Vous avez dû être témoin de ce genre de scène : dix personnes entrent dans le restaurant où vous êtes en train de manger ; elles se faufilent rapidement dans l’arrière-salle ; vous entendez des murmures et des rires ; votre imagination s’emballe : vous vous demandez bien ce qu’elles fêtent. En réalité, plein de scénarios sont envisageables car un restaurant est le lieu de tous les possibles. Ce n’est pas qu’un endroit où l’on mange.

Un restaurant est une excellente option pour organiser un anniversaire, un karaoké, une réunion de famille ou même une soirée à thème. Et vous n’êtes pas obligé de rester assis pendant des heures : vous pouvez danser, chanter, organiser des jeux, bref vous amuser ! Un restaurant peut aussi accueillir des événements professionnels comme un repas d'affaires, un cocktail dînatoire, un afterwork ou un séminaire.

Encore faut-il trouver le restaurant qui correspond à vos attentes en matière d’ambiance, de cadre, de nourriture, d’équipement ou d’animations. Pour cela, suivez le guide car ce n’est pas aussi simple que cela y paraît.

Réserver un lieu pour votre évènement avec Privateaser, c'est gratuit !
Guide

Partie 1 : Pourquoi réserver un restaurant pour un événement de groupe ?



Quand on cherche à privatiser un lieu pour un événement de groupe, on a tendance à regarder du côté des salles ou des bars. Certes, les salles et les bars peuvent être de bonnes options mais les restaurants présentent de nombreux avantages auxquels on ne pense pas forcément. Faisons le point.



1°) Restaurant VS Salle de location



À première vue, ce match paraît déséquilibré : une salle de location semble plus apte à accueillir un événement de groupe. Or, les restaurants ont des atouts - parfois insoupçonnés - que les salles n’ont pas.



Pas de frais de privatisation



Quand vous réservez un restaurant, vous n’avez pas de frais de location à payer. Ce n’est pas le cas d’une salle : on vous demandera toujours des frais de privatisation. Par exemple, réserver un lieu atypique (loft, péniche, rooftop...) à Paris vous coûtera 80 € en moyenne la demi-journée par personne et 40 € dans une grande ville ; un hôtel parisien vous coûtera 70 € en moyenne la demi-journée par personne et 50 € dans une grande ville. En privatisant un restaurant, vous ne débourserez pas cette somme. Il n’y a pas de petites économies !



Pas besoin de traiteur



En privatisant une salle, vous êtes souvent amené à gérer d’autres prestations, notamment le traiteur. Si vous ne voulez pas passer des heures devant votre ordinateur à comparer les traiteurs, optez pour un restaurant. Vous y gagnerez en tranquillité d’esprit et en temps. Dans un restaurant, tout est fait sur place, donc pas besoin de se soucier de l’heure d’arrivée du traiteur. Et si vous choisissez un restaurant avec une cuisine ouverte, vous offrirez un spectacle culinaire à vos convives. Quoi de plus inoubliable que de voir un grand chef dans le feu de l’action ?



Pas besoin de se déplacer dans la journée



Parfois, pour des événements sur une journée se déroulant dans une salle de location (une journée d’études, une séance de brainstorming, une journée team building…), les participants doivent trouver eux-mêmes l’endroit où ils vont déjeuner. Si le timing est serré, cela signifie une perte de temps de leur côté. Et ils auront tendance à garder un mauvais souvenir de votre organisation. Pour ce type d’événement, sachez que l’option restaurant est envisageable : oui, un restaurant peut se privatiser toute la journée et pas seulement durant les heures de repas ! En choisissant cet endroit, vous évitez la fameuse coupure du midi ou du soir. Les participants, au lieu de se disperser pour aller manger, pourront continuer à échanger entre eux. Rien de mieux pour renforcer les liens professionnels. Et si vous souhaitez organiser un congrès sur plusieurs jours, vous avez l’option 3 en 1 : l’hôtel-restaurant doté d’une salle de réception. Là, vous serez au top de l’organisation !



Plusieurs types de service dans un restaurant



Les restaurateurs font preuve de souplesse et savent s’adapter à vos besoins. Si vos convives ont la bougeotte et que vous les imaginez mal rester assis pendant deux heures, optez pour un buffet. Un buffet chic et raffiné, c’est possible : la preuve avec Polichinelle, le restaurant de Christophe Michalak et Steve Burggraf qui revisite le buffet grâce à une cuisine bio et de saison.

Lors de votre demande de devis, n’hésitez pas à demander au restaurateur s’il peut organiser un buffet.



Dans les restaurants, du matériel à gogo !



Cela peut surprendre mais les restaurants sont très souvent équipés de matériel pour des événements professionnels. Vous n’aurez donc pas à louer ou à ramener de votre entreprise un écran, un vidéoprojecteur, un paperboard, un micro ou des enceintes. En réservant une salle, vous n’aurez certainement pas cette bonne surprise. Vous devrez sans doute passer par un prestataire externe ou payer des frais supplémentaires.



Une ambiance chaleureuse



Le problème avec les salles de location peut être le manque d’ambiance à cause d’une décoration non personnalisée. Parfois les murs sont blancs, le sol blanc et les portes… blanches ! Bref, ça manque de vie. Pour votre réception de mariage, vous pouvez toujours décorer la salle de location mais ce sera à vos frais. Si vous avez un budget limité, ce n’est vraiment pas la meilleure option pour vous. Un restaurant, lui, a déjà une âme, un petit quelque chose qui lui est propre. En optant pour un restaurant, surtout s’il est atypique, vous orientez forcément l’atmosphère de votre événement.



2°) Restaurant VS Bar



Un bar, comme un restaurant, a une aura particulière qui fait qu’on aime y retourner. Alors pourquoi privatiser un restaurant plutôt qu’un bar ?



Moins de bruit dans un restaurant



“Qu’est-ce que vous avez dit ??”

“On ne s’entend pas ici !”

“Quoi ??”

“Laissez tomber !”

“Hein ?!”

On a tous vécu cette scène surréaliste dans un bar. Au bout d’une heure à s’égosiller, on est fatigué et on pense juste à rentrer chez soi. Pour que votre anniversaire ou votre réunion de famille ne soit pas gâché par le brouhaha et la musique, le restaurant est la solution idéale. Et vous n’avez pas besoin de privatiser tout l’espace pour être au calme : les restaurants ont souvent des espaces privés pour accueillir des groupes. Dans un endroit isolé et cosy, vous pourrez profiter pleinement de vos invités, et surtout les entendre !



Pas de pression sociale pour consommer de l’alcool dans un restaurant



Dans un bar, ne pas avoir un verre à la main est un comportement étrange… Si vous échangez avec vos invités sans consommation, on vous taxera d’OVNI ou on vous demandera : “Tu veux qu’on aille au comptoir te chercher un truc à boire ?”. Dans un bar, la pression sociale est parfois telle que l’on consomme plus qu’à l’ordinaire. Aussi, ce que l’on a à la main dit quelque chose de nous, c’est un signe social. Dans un restaurant, la pression et les codes sociaux sont moindres. Certes, le serveur vous demandera si vous voulez boire quelque chose, mais vous ne serez pas obligé de prendre de l’alcool, vous pourrez demander un thé glacé sans avoir honte. Les softs sont aussi tendance ! Tout le monde ne boit pas d’alcool et le restaurant est une bonne option si vous voulez que vos convives ne se sentent pas gênés de prendre un soft.



Une expérience gustative



Si vous vous êtes lassé des planches de charcuterie, un restaurant vous garantira une nourriture sophistiquée et des produits de qualité. Réserver un restaurant, c’est miser sur une expérience gustative. Vous en mettrez plein les papilles à vos convives. Le spectacle sera dans les assiettes !



Partie 2 : Les types de restaurant



Vous êtes bien décidé à réserver un restaurant mais vous vous posez encore plein de questions. Pas de panique, on a sélectionné pour vous cinq types de restaurants. Cette sélection vous permettra d’y voir plus clair.



1°) Restaurant karaoké



Chanter (comme une casserole), oui, mais pour quels événements ?




  • Des événements festifs : une fête de fin d’année, un enterrement de vie de jeune fille, un anniversaire, un diplôme à fêter ou encore un départ à la retraite. Vous pouvez toujours organiser un karaoké chez vous, mais ce n’est pas de tout repos : vous devez avoir du bon matériel, préparer une playlist qui sera du goût de tous vos invités, penser à la nourriture et faire un maximum de place car, lors d’une soirée karaoké, on ne fait pas que chanter… On bouge, on saute, on danse, on hurle sur ses petits camarades, autrement dit on se déchaîne. Réserver un restaurant karaoké, c’est une solution simple et reposante : vous éviterez de déplacer tous vos meubles et d’avoir d’éventuels problèmes avec vos voisins. En effet, vous, vous pouvez supporter vos amis qui chantent comme des casseroles, mais vos voisins un peu moins… Et puis, entre deux chansons, vous savourerez de délicieux plats.

  • Des événements d’entreprise : un pot de départ, un afterwork, une journée team building ou l’onboarding de nouveaux arrivants. Un karaoké est toujours possible dans les locaux d’une entreprise, mais changer de cadre est une bonne manière de détendre l'atmosphère et de créer ou de renforcer des liens. Le karaoké est un vecteur de cohésion. Imaginez vos collègues se déchaîner sur du Céline Dion ! Avec un karaoké, vous êtes sûr de briser la glace. Et si votre objectif est d’onboarder de nouvelles recrues, elles seront tout de suite plongées dans la culture de votre entreprise.



Où trouver les meilleurs restaurants karaoké ?



Si vous souhaitez réserver un restaurant karaoké en Île-de-France, vous avez le choix. Vous pouvez privateaser Les Belles Plantes, un restaurant au cadre exceptionnel, se situant au cœur du jardin des plantes. On est loin du cliché du restaurant karaoké avec les vieilles banquettes et la décoration passée de mode. Si vous voulez en mettre plein la vue à vos proches ou à vos collaborateurs, c’est un excellent choix. Mais d’autres lieux s’offrent à vous, comme le Il Vantaggio à Auteuil où vous pouvez chanter tout en dégustant des pizzas ou Le Libertalia, un restaurant péniche à Ivry-sur-Seine.

Vous pourrez aussi vous prendre pour Aya Nakamura ou Julien Doré à Lyon, Marseille ou Bordeaux.



2°) Restaurant dansant



Il est possible d’allier gastronomie et dancefloor dans un même lieu ! Fini le temps où vous deviez traîner vos amis du restaurant à la discothèque la plus proche. La piste est sous vos pieds et les plats sous votre nez. Que demander de plus ?



Danser toute la nuit, oui, mais pour quelles occasions ?



Un restaurant club est idéal pour célébrer un événement unique et festif :




  • Un anniversaire,

  • Un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon,

  • L’obtention d’un examen,

  • La réussite d’un projet personnel,

  • Une fête de départ avant un tour du monde...



Les occasions ne manquent pas ! Privatiser un restaurant discothèque, c’est la garantie de conjuguer plaisir gustatif et petite séance de sport avec vos proches. Oui, après avoir emmagasiné des calories, vous les perdrez facilement sur la piste.



C’est aussi le bon moment pour prouver à vos proches que vous êtes un organisateur créatif, par exemple en reprenant le concept de l’émission Danse avec les Stars le temps de votre soirée. Si vous désirez relever ce challenge, je vous conseille de procéder ainsi :




  • Avant votre soirée, constituez rapidement un jury composé de quatre invités qui ne se connaissent pas (énormément). Pourquoi ? Cela leur permettra de faire connaissance.

  • Puis formez cinq couples ; n’hésitez pas à mettre des célibataires ensemble et à sélectionner de bons danseurs pour enflammer la piste.

  • Achetez un cadeau pour le couple vainqueur (par exemple, une bonne bouteille).

  • Le jour J, défiez les couples (constitués en toute innocence) en les invitant à danser à tour de rôle un rock endiablé (ou une autre musique).

  • Comme dans Danse avec les Stars, le jury doit noter chaque couple après sa prestation.

  • Récompensez le couple vainqueur.



En personnalisant votre soirée dansante, vos invités seront époustouflés et en garderont un souvenir inoubliable !



Où organiser votre soirée Danse avec les Stars ?



Les restaurants club à Paris sont nombreux ! Et aucun d’entre eux ne se ressemble : ils ont chacun leur touche d’originalité. Par exemple, en plein de cœur de Paris, le restaurant club Uma Nota vous accueillera dans une ambiance insolite mêlant Japon et Brésil, alors que la brasserie Le Royal Vendôme vous plongera dans une atmosphère typiquement parisienne.

Mais on sait aussi faire la fête en province. Les restaurants discothèque à Marseille et les restaurants club à Lyon ne manquent pas…



3°) Restaurant concert



Manger de bons plats tout en écoutant de la bonne musique, c’est possible !



Manger est un plaisir inouï, et en écoutant de la super musique c’est encore mieux ! Si vous souhaitez que votre événement de groupe sorte du lot, le restaurant concert est une bonne idée. Vous régalerez, non seulement les papilles de vos invités, mais aussi leurs oreilles.



Privilégiez le restaurant concert pour un événement entre proches, comme une soirée d’anniversaire, un enterrement de vie de jeune fille ou encore l’obtention d’un diplôme. Si vous pensez à ce type de restaurant pour un événement d’entreprise, sachez que le concert que vous choisirez ne sera pas forcément du goût de tout le monde. Pour éviter les déconvenues, pensez à sonder vos participants avant de réserver. Mais sachez qu’il sera difficile de satisfaire tous vos collaborateurs. Réservez plutôt un restaurant karaoké : là, au moins, vous pourrez jongler avec tous les styles musicaux et faire plein d’heureux !



Où trouver les meilleurs restaurants concert ?



Plusieurs restaurants concert à Paris sont bien connus des amateurs de cuisine et de musique.




  • La Bellevilloise fait partie des bonnes adresses : du jeudi au samedi, vous pouvez assister à des concerts tout en goûtant les plats du chef Daniel Semprun. La programmation est variée, donc vous vous y retrouverez forcément.

  • Si vous êtes à Bordeaux, le Quartier Libre est un super restaurant concert. La cuisine est éco-responsable et la programmation riche : jazz, rock et salsa sont à l’affiche.

  • À Marseille, jazz et bonne nourriture sont au rendez-vous à La Caravelle. Le plus de ce restaurant concert : la vue imprenable sur la Bonne Mère et le Vieux-Port.



4°) Péniche



Quels événements de groupe sur une péniche ?



On associe souvent la péniche à un cadre romantique, idéal pour faire une demande en mariage. Si ce cliché est on ne peut plus vrai, il faut savoir aussi s’en détacher pour voir plus grand ! Pour époustoufler vos clients, organiser un cocktail dînatoire, en mettre plein la vue à vos équipes, célébrer une réussite dans votre entreprise, réserver une péniche est un excellent choix. Une péniche, c’est un endroit atypique et convivial, à l’effet Waouh garanti ! Quoi de plus magique que de contempler des paysages tout en mangeant un délicieux repas ?



Quelle péniche pour un effet Waouh ?




  • Si vous désirez régaler vos convives avec une excellente cuisine italienne, la péniche Croisière de Paris située dans le 15ème arr. de Paris comblera vos attentes. Elle peut accueillir jusqu’à 60 personnes. En dînant, vos invités (re)découvriront tous les monuments de la capitale. Mais d’autres possibilités de péniches restaurant en Île-de-France s’offrent à vous, comme le Don Juan II, une péniche qui fait partie du groupe très fermé des Yachts de Paris, de quoi éblouir vos clients !

  • À Lyon, la Bellona ravira vos invités : cette péniche dispose d’un club où vous trouverez vidéoprojecteur et micro, d’un restaurant de 130 couverts et d’une sublime terrasse de 280m2.

  • À Strasbourg vous attend le Blue Flamingo : un restaurant flottant ! Le cadre est insolite et la cuisine créative.



5°) Restaurant spectacle



Un restaurant spectacle mais pour quels événements ?



Les restaurants spectacle font le même effet que les péniches, c’est-à-dire “Wowwww”.

Le restaurant spectacle est parfait pour faire passer une exceptionnelle soirée à vos clients et collaborateurs. Dans ce lieu atypique, vous créerez ou renforcerez vos relations professionnelles en partageant un moment inoubliable. Et vous offrirez à vos convives de merveilleux souvenirs, qu’ils raconteront à d'autres personnes. Quoi de mieux que le bouche à oreille pour trouver de nouveaux clients ? En réservant un restaurant spectacle, vous sortirez de l’ordinaire et ferez le pari de l’originalité.



Les restaurants spectacle les plus recherchés



On a sélectionné pour vous les meilleurs restaurants spectacle parisiens. Dans la capitale, Le Lido et Le Moulin Rouge sont de grands classiques, réputés dans le monde entier. Paillettes, lumières, décors et mise en scène exceptionnelle donneront le vertige à vos clients. S’ils viennent de l’étranger, c’est une excellente idée car, forcément, ils auront entendu parler de ces deux cabarets emblématiques. Des images de films, de publicités ou de séries leur reviendront en mémoire et ils rentreront chez eux avec plein d’étoiles dans les yeux.



Partie 3 : Bien définir ses besoins avant de réserver un restaurant



Avant de réserver un restaurant, on vous conseille de vérifier s’il répond à tous vos critères. Voici une liste des points les plus importants à vérifier.



Parking et transports en commun



Est-ce que le restaurant est accessible en transports en commun ? Si ce n’est pas le cas, est-il doté d’un parking privatif ? Est-ce qu’il y a un parking public juste à côté ? Si vous êtes une entreprise, vous pouvez prévoir un budget taxi ou un système de navettes. Autrement, n’oubliez pas de désigner, et ce dès le début de votre événement, des Sam, c’est-à-dire des personnes qui s’abstiendront de boire pour ramener les fêtards chez eux.



Capacité d’accueil



Avant de louer un restaurant, vérifiez bien sa capacité d’accueil. Si vous êtes 200, tous les restaurants ne pourront pas vous accueillir. Si vous êtes 15, ce sera plus simple pour vous.

Mais il n’y aura pas forcément que des humains à votre événement. Oui, si l’un de vos invités désire amener son chien (il n’y a pas de raison qu’il ne fasse pas la fête !), ce n’est pas forcément possible dans tous les restaurants. Posez bien la question au restaurateur. Dog friendly or not dog friendly ?



Accessibilité aux personnes à mobilité réduite



Dans leur texte descriptif ou leurs informations utiles, les restaurants indiquent s’ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, comme le restaurant Le Nouveau Paris. Si rien n’est indiqué, n’hésitez pas à poser la question lors de votre réservation.



Régimes, allergies et interdits alimentaires



Avant d’organiser votre événement, renseignez-vous sur les régimes, les allergies ou les interdits alimentaires de vos convives.

Est-ce qu’il y a des individus allergiques au gluten, aux fruits de mer, aux arachides ou encore au lactose ? Est-ce qu’il y a des végétariens (des personnes qui ne mangent pas d’animaux) ? Est-ce qu’il y a des végans (des individus qui ne mangent aucun produit d’origine animale, c’est-à-dire pas de lait, de fromage ou encore d'œufs) ? Est-ce que certains de vos convives ont des interdictions alimentaires en raison de leur religion ?

Si vos convives ont des restrictions alimentaires, dans votre devis, demandez si l’on peut vous proposer des alternatives.



Services et animations proposés



Si vous avez besoin de matériel, en bas de chaque page descriptive, vous avez une section “Informations utiles” qui vous indiquera les équipements mis à votre disposition.



Dans cette section, vous saurez aussi si :

vous pouvez apporter ou non vos boissons, votre nourriture et votre gâteau d’anniversaire.

vous disposez de quoi animer votre soirée, comme des jeux de société, des jeux de cartes ou même un babyfoot.

vous avez le droit de mettre votre propre musique.



Encore des doutes ?



Si vous hésitez entre plusieurs restaurants, vous pouvez :




  • Envoyer plusieurs devis. Ainsi, vous pourrez comparer les réponses. Et si vous devez organiser votre événement en urgence, vous aurez plus de chances de trouver très rapidement un restaurant.

  • Aller sur place avec un de vos collaborateurs ou proches qui connaît bien vos critères. Il est toujours bon d’avoir un regard extérieur et critique !



Partie 4 : Les tendances dans le milieu culinaire



Tous les ans, de nouvelles tendances culinaires illuminent la gastronomie française. Mais, en ce moment, qu’est-ce qui fait frémir les victimes de la mode culinaire ?



La Bistronomie



Vous avez certainement entendu parler du concept de “bistronomie”. Actuellement, ce néologisme est sur toutes les lèvres. Mais connaissez-vous son origine ? La bistronomie est la contraction de deux termes : “bistrot” et “gastronomie”. Ce concept a été inventé en 2004 par le journaliste gastronomique Sébastien Demorand. Très vite, et malgré lui, Yves Camdeborde est devenu le chef de file de cette tendance culinaire. Le but est de “proposer une jolie cuisine identitaire, faite d’émotions et de sensibilité, le tout réalisé à base de produits frais de grande qualité et accessible au plus grand nombre”, explique Yves Camdeborde.

Pour goûter la cuisine bistronomique, vous pouvez faire un tour au :





La Comfort food



La Comfort food, c’est une “cuisine doudou”, basée sur des plats simples que l’on a tous mangés pendant notre enfance. Une nourriture réconfortante, comme son nom l’indique, qui fait ressurgir des souvenirs culinaires liés à l’enfance, un peu comme la madeleine de Proust.

La Comfort food s’exporte aussi dans les cuisines de chefs reconnus, comme :




  • Jean Imbert - mis en lumière grâce à Top Chef - a tout récemment rebaptisé son restaurant l’Acajou, Mamie. Il y revisite des plats de son enfance, de quoi contenter votre palais et votre mémoire.

  • Cyril Lignac, dans son restaurant Aux Prés, propose aussi des plats et des desserts réconfortants. À la carte : hot-dog, burger, pain perdu aux poires, chouquettes…



La Comfort food, c’est une cuisine émotionnelle.



Fléxitarisme, végétarisme, véganisme



Fléxitarisme, végétarisme et véganisme appartiennent désormais au langage courant. Même si les français restent carnivores, ils consomment de moins en moins de viande. Faisons le point sur cette tendance du végétal. Le fléxitarisme, né aux Etats-Unis dans les années 1990, consiste, entre autres, à manger moins de viande et à consommer des légumes et des fruits de saison. En France, le chef pionnier en la matière est Alain Passard : dès la fin des années 1990, il décide de faire des légumes le centre de sa cuisine. “J’avais vu dans le légume un espace créatif inexploité, C’était un territoire vierge dans l’univers des grands chefs, c’était troublant. Le légume allait enfin avoir le premier rôle, sortir de sa seule fonction de garniture, de faire-valoir.”, explique-t-il dans un entretien donné à Yonder.



En France, quelques chefs vont plus loin en proposant une cuisine 100% vegan :




  • Claire Vallée qui, en 2018, est la première cheffe vegan à être récompensée par le Gault & Millau et le Guide Michelin. Son restaurant s’appelle ONA pour Origine Non Animale et se trouve non loin du bassin d’Arcachon.

  • Fanny Mijon propose à Paris une cuisine uniquement végétalienne dans son restaurant The Friendly Kitchen.

  • Pierre Hermé, le chef pâtissier-chocolatier reconnu mondialement, a créé des pâtisseries végétaliennes, notamment un sublime macaron baptisé Rose des Sables. Sachez que vous retrouverez la recette de ce macaron dans son livre intitulé Livre infiniment macaron. Alors à vos fourneaux !



Le fléxitarisme, le végétarisme et le véganisme sont plus que des tendances. Ce sont de nouvelles façons de vivre et de consommer. À Paris, une crémerie végétale (la première en France), Jay & Joy, est représentative de ce désir de modifier ses comportements alimentaires.



La cuisine éco-responsable



De plus en plus de chefs se revendiquent éco-responsables, mais qu’est-ce que cela signifie ?

François Pasteau - le précurseur de la cuisine éco-responsable en France - explique dans “Les Bonnes choses” (une super émission de radio sur l'alimentation !) qu’il s’agit d’acheter local, de valoriser les produits jusqu’au bout et d’être respectueux de l’environnement.



Le chef considère que le cuisinier éco-responsable a une responsabilité vis-à-vis des consommateurs : il doit leur faire prendre conscience que cuisiner responsable peut aider la planète, par exemple en réduisant au maximum le gaspillage et les matières non recyclables en cuisine. Si vous voulez expérimenter cette cuisine chez vous, François Pasteau a écrit un livre - Manger et cuisiner éco-responsable -, où vous trouverez des recettes qui vous permettront de cuisiner un légume, un fruit, un poisson ou une viande de A à Z. La peau de carotte, de melon ou de clémentine n’auront plus de secret pour vous ! La cuisine éco-responsable dépasse la simple problématique du choix des produits.



Dans l’émission de radio “Les Bonnes Choses”, on apprend que Glenn Viel, chef du restaurant L’Oustau de Baumanière, fait appel à des artisans locaux pour la fabrication de ses ustensiles et accessoires : les assiettes de son restaurant sont signées Cécile Cayrol, céramiste à Arles et ses carafes à vin sont fabriquées par Alban Gaillard, souffleur de verre à Saint Rémy de Provence.



Autre exemple parlant d’une cuisine verte : en 2020, le restaurant Mirazur à Menton, dirigé par le célèbre Mauro Colagreco (chef triplement étoilé), est le premier restaurant certifié “sans plastique”. Le Guide Michelin a lui aussi épousé cette tendance en créant une nouvelle catégorie : la gastronomie durable. Le but est de mettre en avant les chefs engagés dans une démarche écologique.



La cuisine d’aujourd’hui est placée sous le signe de l’écologie !



La technologie en cuisine et en salle



Une des autres grandes tendances dans les restaurants, c’est la technologie. Gadget ou véritable avancée pour les cuisiniers ?




  • Service digitalisé

    Au Who’s à Paris, le service est désormais 100% digital. Comment cela se passe-t-il ? Chaque serveur est équipé d’un smartphone pour prendre les commandes et les transmettre en cuisine, où sont installées des tablettes. Le serveur est ensuite prévenu, via sa montre connectée qui vibre, dès que les commandes sont prêtes. L’objectif est de réduire le temps d’attente des clients.

  • L’impression 3D

    Aux Etats-Unis, The Sugar Lab met l’impression 3D au service de la création culinaire en imprimant des sculptures à base de sucre. Cette technologie est même devenue un objet d’étude pour améliorer le quotidien des astronautes. L’impression 3D semble être le futur culinaire aussi bien sur Terre que dans l’espace !

  • Les robots

    Vous imaginez Wall-E, le robot star et trop mignon de Pixar, en cuisine ou en salle ?

    Ce sera bientôt possible en Corée du Sud ! L’objectif est de réduire le contact avec le personnel et, ainsi, d’assurer les distances barrière.



En France, aussi, nous sommes à la pointe de la technologie :




  • À Strasbourg, au Bionic Bar, après avoir passé votre commande sur un écran tactile, un bras robotisé prépare votre cocktail. Spectacle technologique au rendez-vous avec Walter (c’est le petit nom du robot) !

  • Dans la banlieue de Metz, le restaurant New Grill House a recruté un serveur robot, une façon pour le gérant de divertir sa clientèle et de se démarquer de la concurrence.



Et vous, aimeriez-vous être servi par Wall-E ?


Vous souhaitez référencer votre établissement ?

Gagnez de nombreux clients parmi le million de visiteurs qui viennent sur Privateaser chaque mois.
Pas de commissions et sans engagement, vous payez un montant fixe sans risque de voir déraper la facture.
Référencer mon établissement Déjà client

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic.
En savoir plus